L’impasse en fin de vie : quand agir semble devenu impossible, être peut devenir insupportable…

Présentation du sujet :

Tout au long de son existence, l’être humain apprend à développer de multiples façons d’exercer du pouvoir dans sa vie. Être confronté à des événements déstabilisants ou dangereux tout en ayant l’impression de ne plus avoir de pouvoir semble faire partie des expériences les plus éprouvantes au plan humain. Le parcours de la maladie et celui de la fin de vie ne semblent pas y faire exception. Continuer d’exercer un pouvoir dans un contexte de perte d’autonomie semble être une entreprise risquée au plan identitaire. Certaines personnes malades parleront d’une expérience humiliante, épuisante, voire insupportable dans laquelle elles se sentent piégées, isolées ou privées de l’accès à leurs ressources personnelles. D’autres arriveront à douter de leur valeur comme être humain, jusqu’à questionner leur droit d’exister. La réflexion sur cette expérience extrême de se sentir privé du pouvoir d’agir  et dans laquelle l’identité se retrouve saturée par les problèmes sera articulée autour du concept de l’impasse identitaire.


Objectifs
:

  • Situer le concept d’impasse identitaire en lien avec la souffrance découlant des pertes de pouvoir imposées par la maladie;
  • Questionner sur notre propre rapport au pouvoir comme psychothérapeute;
  • Identifier des leviers d’intervention psychothérapeutique inspirés de l’approche narrative qui tiennent compte du caractère spécifique des expériences d’impasse identitaire.

Clientèles cibles :

Médecins, psychologues et travailleurs sociaux en soins palliatifs ou en soins de fin de vie


Date
17 avril 2019

Heure 18 h 30 à 21 h 30

Durée 3 heures

Tarif 120 $

Reconnaissance de participation Attestation de présence faisant état de 3 heures de formation continue reconnues par l’Ordre des psychologues du Québec

Endroit :

À la Maison Michel-Sarrazin, dans les salles de formation A et B, selon le calendrier
Ailleurs, sur demande


Formateur
:

Gérald Nickner, travailleur social et psychothérapeute, Maison Michel-Sarrazin


Formulaire d’inscription