Diversité spirituelle… unité de souffle? Les rituels comme vecteurs de sens

Présentation du sujet :

À partir de vignettes cliniques, nous ouvrirons des pistes propres à camper une posture contemporaine d’accompagnement spirituel dans un contexte de pluralité. En effet, si la conception de la vie, de la maladie, de la mort et de l’après-mort varie d’une tradition spirituelle à l’autre et influence l’ensemble de la vie des personnes s’y référant, il apparaît aussi qu’elle conditionne et même interpelle l’approche des accompagnateurs de tous ordres. Puisque l’expérience clinique démontre qu’aux fondements de cette pluralité spirituelle, se retrouve une même recherche d’espérance et de paix, ne deviendrait-il pas possible alors en accompagnement de la personne malade en fin de vie, de favoriser, au moyen de rituels renouvelés, ces passages du symbolique à la parole, puis à l’héritage spirituel? Ne pourrions-nous pas contribuer, du même souffle, au deuil de ceux qui restent?

C’est ainsi qu’à la rencontre de nos diversités, nous tenterons de conjuguer savoir, savoir-faire et savoir-être dans une offre renouvelée de soins spirituels pour tous.

Objectifs :

  • Explorer la diversité des conceptions et des croyances autour de la mort et du deuil
  • Mesurer les défis et les écueils de la représentation symbolique dans l’intégration de la perte
  • Concevoir le rituel adapté comme un élément clé d’un accompagnement spirituel en fin de vie, autant pour la personne malade que pour ses proches

Clientèles cibles :

Tous les intervenants et bénévoles œuvrant en soins palliatifs et en soins de fin de vie


Date :
 14 novembre 2018

Heure : 19 h à 21 h

Durée : 2 heures

Tarif : 85 $

Reconnaissance de participation : Attestation de présence

Endroit :

À la Maison Michel-Sarrazin, dans les salles de formation A et B, selon le calendrier
Ailleurs, sur demande


Formatrice :

Martine Fortin, intervenante en soins spirituels, Hôpital St-Sacrement


Formulaire d’inscription