Compassion : S’user ? S’humaniser ?

Présentation du sujet :

Accompagner ou soigner, dans un contexte de fin de vie, c’est fréquenter la fragilité. Celle de la santé, celle des personnes, celle des certitudes. La nôtre également…
Le présent atelier s’intéresse à une réalité qui peut affecter la qualité de vie des personnes qui œuvrent au chevet des grands malades : la « fatigue de compassion ».
Mettant à contribution l’expérience des participants et la recherche récente, nous distinguerons et illustrerons certains concepts liés à cette question, explorerons des pistes d’action réputées favoriser la prévention de cette fatigue et quelques outils concrets à tester ou à proposer à nos collègues.


Objectifs
 :

  • Définir les notions associées aux recherches sur la fatigue de compassion
  • Les systématiser dans un modèle de la qualité de vie professionnelle en milieu de soins
  • Illustrer et interpréter un modèle transactionnel de la compassion à partir de sa propre expérience
  • Apprécier des pistes et des outils au potentiel préventif.

Clientèles cibles :

Tous les intervenants et bénévoles œuvrant en soins palliatifs ou en soins de fin de vie


Date
 : 7 novembre 2018

Heure : 19 h à 21 h

Durée : 2 heures

Tarif : 85 $

Reconnaissance de participation : Attestation de présence

Endroit :

À la Maison Michel-Sarrazin, dans les salles de formation A et B, selon le calendrier
Ailleurs, sur demande


Formatrice
 :

Johanne Lessard, chargée d’enseignement et adjointe à la Chaire religion, spiritualité et santé de l’Université Laval


Formulaire d’inscription