Cachexie et dysphagie en soins palliatifs

Présentation du sujet :

Le syndrome d’anorexie-cachexie est très répandu chez les personnes en soins palliatifs, particulièrement chez celles atteintes de cancer. Grand dépréciateur de la qualité de vie en exacerbant l’inconfort lié à l’alimentation ou en limitant progressivement l’autonomie des individus, une prise en charge nutritionnelle efficace peut cependant en retarder les conséquences les plus nuisibles, parmi lesquelles on compte la dysphagie.


Objectifs :

La cachexie :

  • Se familiariser avec les critères suggestifs
  • Comprendre les changements métaboliques et les mécanismes pathologiques
  • Être sensibilisé aux conséquences
  • Connaître les traitements médicamenteux actuels et leurs effets
  • Intégrer quelques stratégies nutritionnelles

La dysphagie :

  • Réviser les facteurs d’étiologie et le mécanisme de la déglutition
  • Avoir des outils de dépistage du problème et du stade
  • Connaître les impacts pour le malade
  • Savoir quand et comment intégrer les textures adaptées
  • Pouvoir utiliser quelques notions pour améliorer la qualité de vie

Clientèles cibles :

  • Médecins
  • Infirmières
  • Nutritionnistes
  • Tout autre professionnel œuvrant en soins palliatifs

Date : 5 février 2019

Heure : 18 h 30 à 21 h 30

Durée : 3 heures

Tarif : 120 $

Reconnaissance de participation : Attestation de présence

Endroit:

À la Maison Michel-Sarrazin, dans les salles de formation A et B, selon le calendrier
Ailleurs, sur demande


Formateur
 :

Francis Trépanier, nutritionniste, Maison Michel-Sarrazin


Formulaire d’inscription