Une fondation pour soutenir l’œuvre
Michel-Sarrazin

La communauté d’affaires soutient la Maison Michel-Sarrazin depuis ses tous débuts. Dès 1981, les cofondateurs de la Maison, les Dr. Jean-Louis Bonenfant et Louis Dionne, ainsi que Mme Claudette Gagnon Dionne, trouvent enfin celui qui rendra le rêve réalisable en la personne de M. Jacques Fortier. Alors comptable chez Fortier et Hawey, il réunit une dizaine d’hommes d'affaires qui croient eux aussi à la pertinence d’une maison pour accompagner les personnes en fin de vie dans notre communauté. Une dizaine de convaincus qui ont su rassembler les 2M$ nécessaires à l’ouverture, en 1985, de la première Maison de soins palliatifs du monde francophone.

En 1991, la Fondation de la Maison Michel-Sarrazin fût créée pour garantir le financement récurrent de la Maison et de ses différents services.

Les cofondateurs de la Maison sont aussi préoccupés par le bien-être des proches aidants. Sous l’impulsion de M. Marcel Bélanger, éminent professeur à la retraite de l’Université Laval, une campagne de financement est lancée en 1998 pour recueillir le million $ nécessaire à la construction d’un Centre de jour qui accueille les personnes atteintes de cancer incurable mais toujours à domicile. Ouvert en 2000 et rebaptisé Centre Bonenfant-Dionne en 2020 pour leur rendre hommage, il offre entre autres un service de répit aux proches aidants.

Au fil des ans, la Fondation a pu compter sur la grande générosité des leaders de notre communauté qui se sont succédés pour mener des campagnes de levée de fonds: L’honorable Paule Gauthier (Stein Monast), M. Louis Garneau (Groupe Louis Garneau), M. Jean-Robert Leclerc (Biscuits Leclerc) et M. Yvon Charest (iA).

En 2020, la Fondation de la Maison Michel-Sarrazin devient la Fondation Michel-Sarrazin, se collant davantage à sa véritable mission qui est de soutenir financièrement l’ensemble de l’œuvre Michel-Sarrazin, soit la Maison, le Centre Bonenfant-Dionne, la formation et l'enseignement ainsi que la recherche.

Saviez-vous que le financement de l’oeuvre Michel-Sarrazin repose à 60% sur les dons de la communauté?

Depuis ses débuts, la Fondation mobilise la communauté afin de faire de l’œuvre Michel-Sarrazin ce qu’elle est et ce qu’elle sera demain : une maison de soins palliatifs innovante et un centre de jour précurseur, leaders de la recherche et de la formation, dont l’expertise est reconnue à l’international et qui offre une meilleure fin de vie aux personnes atteintes de cancer.

Les subventions publiques atteignent environ 40 % de l’ensemble des coûts d’opération, excluant la recherche. La mission et les objectifs de Michel-Sarrazin ne peuvent se réaliser sans le bénévolat et la philanthropie. Afin d’assurer la gratuité des soins et des services offerts aux personnes atteintes de cancer en fin de vie et à leurs proches, la Fondation doit amasser près de 4 millions $ annuellement.

Grâce à vos dons, la Maison et le Centre Bonenfant-Dionne ont accueilli plus de 10 500 patients depuis leur ouverture. Grâce à la philosophie de soins Michel-Sarrazin qui inclut le bien-être des proches, plus de 90 000 personnes ont été soutenues et accompagnés dans la perte de leur être cher.

Guidée par la compassion, la dignité, le respect, la transparence et le leadership, la Fondation Michel-Sarrazin vise à mobiliser la communauté et à soutenir Michel-Sarrazin dans sa mission d’excellence pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cancer incurables et celle de leurs proches.

Notre infolettre